La psychothérapie n'est pas un luxe

La psychothérapie : un meilleur accès pour tous par des services assurés

La psychothérapie est reconnue comme étant un traitement efficace pour les troubles mentaux courants comme la dépression et l’anxiété. Cependant, l’accès aux services de psychothérapie pour les personnes qui n’ont pas d’assurance personnelle ou les moyens financiers pour les obtenir est un problème important au Québec.

Le Collectif pour l’accès à la psychothérapie (CAP) est d'avis que le gouvernement du Québec devrait implanter un programme d’accès aux services assurés de psychothérapie pour les personnes qui en ont besoin.

Le mémoire que le CAP a présenté au ministre de la Santé et des Services sociaux soutient la mise en place d’un tel programme au bénéfice non seulement des individus, mais aussi de la société québécoise.

CAP

Le Collectif pour l’accès à la psychothérapie (CAP) a été créé en mars 2013 sous l’égide de la Fondation Graham Boeckh et de la Fondation des maladies mentales en réponse à une volonté de jouer un rôle actif auprès des instances gouvernementales afin d’actualiser la recommandation faite par le Commissaire à la santé et au bien-être du Québec, dans le cadre de son appréciation des services de santé mentale, portant sur l’accès aux services de psychothérapie.

S’inspirant des objectifs de ces deux Fondations de prévenir les maladies mentales, d’améliorer les soins et services en santé mentale, et de réduire la souffrance des personnes atteintes de maladies mentales et celle de leurs proches, le CAP considère que les services de psychothérapie doivent faire partie des traitements offerts sous le régime public aux personnes atteintes de troubles mentaux.